Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : L'information neutre
  • : Ce blog est la reprise de toutes mes dépêches chez Xinhua News Agency, l'agence de presse gouvernementale chinoise. Là où les informations sont traitées d'une manière impartiale et objective. Ce blog a pour objectif de donner une image fidèle de la réalité malgache afin que les décideurs prennent les bonnes positions. Bonne lecture !
  • Contact

Recherche

Pages

Catégories

25 janvier 2014 6 25 /01 /janvier /2014 13:51

ANTANANARIVO, 25 janvier (Xinhua) -- Le candidat perdant au deuxième tour de l'élection présidentielle malgache, Jean Louis Robinson et quelques membres de la mouvance de l'ancien président Marc Ravalomanana, ont assisté à l'investiture du nouveau président Hery Rajaonarimampianina samedi à Antananarivo, la capitale malgache.

Vendredi matin, le président du congrès de la transition, Mamy Rakotoarivelo, qui est également membre de la mouvance Ravalomanana a déjà annoncé à la presse après la passation de pouvoir entre le président de la transition, Andry Rajoelina et le président élu Hery Rajaonarimampianina, que la mouvance assistera à l'investiture du nouveau président.

De même, Jean Louis Robinson l'a confirmé lors d'une conférence de presse et dans un communiqué du vendredi soir ce changement dans leur décision.

Selon Jean Louis Robinson, « arrivé second à l'élection présidentielle, il lui revient d'être à la tête du Comité National de Coordination de l'Opposition Légale (CNCOL) mise en place vendredi soir et il participe à cette investiture en tant que président de ce Comité ».

« Ce Comité critiquera et examinera les actions menées par le pouvoir en place et protégera l'intérêt de la Nation pour faire revenir le plus tôt possible les investissements étrangers. Il va également se battre pour le retour des exilés politiques y compris Marc Ravalomanana ainsi que pour la libération des 23 prisonniers politiques malgaches».

Notons que Jean Louis Robinson a déclaré auparavant qu'il ne cautionne pas les résultats définitifs de l'élection présidentielle et réclame à tout prix la confrontation et le recomptage des voix du deuxième tour de l'élection présidentielle du 20 décembre dernier.

(Ecrit par Nisa RAMBEL)

http://french.xinhuanet.com/2014-01/25/c_133073709.htm

http://french.peopledaily.com.cn/96852/8522460.html


Partager cet article
Repost0

commentaires